Hauptinhalt

Bienvenue! Benvenuto! Bienvenida

Der Französischunterricht befähigt Schüler und Schülerinnen, sich in der französischsprachigen Welt zurechtzufinden. Er fördert die Fähigkeit, andere zu verstehen und sich auszudrücken. Dazu erwerben die Schülerinnen und Schüler die vier Grundfertigkeiten der Kommunikation: das Hör- und Leseverstehen, den mündlichen und schriftlichen Ausdruck. Der Unterricht soll helfen, Grenzen zum französischsprachigen Kulturraum zu überwinden und sich mit dessen Werten und Denkformen auseinanderzusetzen. Der Französischunterricht leistet somit einen Beitrag an die nationale und internationale Verständigung.

Der Italienischunterricht soll helfen, die Grenzen zum italienischsprachigen Kulturraum, der Italien und das Tessin umfasst, zu überwinden und sich mit dessen Werten und Denkformen auseinanderzusetzen. Der Italienischunterricht leistet einen Beitrag an die internationale Verständigung und erweitert das - auch staatspolitisch relevante - Verständnis für die Nachkommen italienischer Einwanderer und für ihre Integration in unserem Land.

Ab dem ersten Semester der 3. Klasse des Gymnasiums können die Schülerinnen den Freifachkurs Spanisch besuchen. Der Kurs wird mit zwei Wochenstunden geführt. Im Freifach liegt der Schwerpunkt auf dem Spracherwerb; die Lernenden sollen sich möglichst bald in alltäglichen Situationen auf Spanisch verständigen können. Ferner erhalten sie einen Einblick sowohl in die spanische als auch in die lateinamerikanische Kultur mittels Liedern, Filmen und einfacher Lektüren.

Cinéma au bord au lac

Depuis 1989, le Kino am See, parrainé par Allianz Cinema et sponsorisé par le cinéma, se tient chaque année à Zürich. Les films sont projetés sur un écran (25mx14m) à la fin de l'été. De nouvelles sorties ainsi que des classiques sont diffusés. Les projections commencent à 21h15 et coûtent 24 francs. Vous avez la possibilité d'acheter de la nourriture dans l'un des stands de nourriture de rue ou d'obtenir une crème glacée gratuitement. Avec ses 1700 places assises, il est le plus grand cinéma en plein air de Suisse. Chaque année, 50'000 visiteurs viennent voir des films même quand il pleut.

Elena et Linus

 

 

Coronavirus et maturité dans la presse : réponses de la G6g

Suite à l’éditorial paru dans l’édition de Le Temps du 1er mai, « La victoire par forfait », les élèves de la classe de maturité G6g ont souhaité réagir.

Lien vers les réponses de la G6g

 

 

Portfolio des élèves

Les élèves de la classe G3g ont crée leur propre journal en s’inspirant de la thématique de la leçon 6A  « Reporters d’un jour » (Le cours intensif 2).

Semaine sociale de Luca à Lausanne

Dans la cadre de la Semaine sociale effectuée par les 5e classes en février, Luca a eu l’opportunité de travailler à Lausanne pour l’Institut suisse Jeunesse et Médias (ISJM). Promotion de la lecture, documentation, recherche et formation dans le domaine de la littérature et la lecture pour la jeunesse sont les pôles prioritaires de cette institution d'utilité publique.

Les discussions que Luca a pu avoir avec les enfants à propos de leurs lectures lui font envisager des études de psychologie. Il explique par ailleurs : « Je pense que j’ai pu faire quelques progrès en français, même si je n’ai été en Romandie que pendant cinq jours.»

 L’ISJM est le centre de documentation national de la littérature pour la jeunesse et des travaux scientifiques qui s'y réfèrent. La bibliothèque, ouverte au public, est située à Zurich, Georgengasse 6.

Travail de maturité en français, mené chez L’Oréal-Paris

Sous l’intitulé « Où en est-on en matière de photoprotection? Bilan et perspectives après une incursion chez L'Oréal Recherche & Innovation. », Alexander a montré qu’il n’existait pas de crème solaire idéale.

Alexander n'étant pas de langue maternelle française, le choix de la langue a résulté de la possibilité d'effectuer un stage chez L'Oréal Recherche&Innovation à Paris durant l'été.  Dans son travail, Alexander s'est intéressé aux performances des crèmes solaires, du fait notamment des problèmes environnementaux posés par leur utilisation et de la diminution de la couche d'ozone. La problématique était de savoir s'il était possible de produire une crème solaire parfaite compte tenu de nombreux facteurs limitants. Ses recherches se sont focalisées sur la théorie optique du spectre solaire, puis sur la dimension médicale des dangers du rayonnement, enfin sur la composition, les filtres et indices des crèmes solaires. Pour aller plus loin dans son questionnement sur l'efficacité des crèmes et donc sur leur fabrication, Alexander a fait un stage dans l'industrie cosmétique, où il a pu observer, par exemple, la fabrication de peau artificielle in vitro ou encore la mise au point de SunSafe Pods biodégradables. La qualité de son travail et sa présentation lui ont valu la note de 6.

Deep Fake au FGZ, une nouvelle écrite par les bilingues

Une video truquée qui circule sur Instagram, des élèves qui cherchent à découvrir qui est le hacker, un prof qui les aide: cette intrigue qui tient en haleine se passe... au FGZ!

Les élèves de l’«Heure des bilingues» ont fait l’expérience d’une écriture collaborative numérique sur le logiciel Etherpad. A cinq, ils ont travaillé en étroite collaboration sur le texte de cette nouvelle captivante, lue dans plusieurs classes. Des exemplaires sont disponibles auprès des profs de français.

Portfolio des élèves

Les élèves de G3g ont préparé des affiches de lecture sur le roman 35 kilos d’espoir d’Anna Gavalda.

En français et en chanson

Les élèves bilingues de l'ancienne classe U14 s’expriment sur les murs du FGZ en musique sur la chanson "On écrit sur les murs" de Kids United.

Lien vers la chanson "On écrit sur les murs du FGZ"

La Suisse romande en octobre

La classe U20 a fait un séjour de 5 jours en Suisse romande. Une belle semaine spéciale qui a permis aux élèves de découvrir la ville de Neuchâtel et son Laténium (le musée archéologique), de descendre dans le Val de Travers et les mines d’asphalte, enfin de visiter le Centre Dürrenmatt et l’île St-Pierre.

Photo: Dans le Val de Travers

Soggiorno a Firenze

Per gli studenti d’italiano della classe O51 il soggiorno a Firenze era un’esperienza molto positiva  che gli permetteva  di migliorare le loro conoscenze linguistiche e di scoprire un'eredità artistica eccezionale e unica al mondo. Durante quattro pomeriggi gli studenti hanno raccolto delle informazioni sui quartieri storici di Firenze, sulle loro piazze e sui loro monumenti. Ogni gruppo di lavoro ha anche fatto un'intervista con un Fiorentino o una Fiorentina. Lo scopo era di presentare i risultati l’ultimo giorno.

Au Kunsthaus: La tour Eiffel de Delaunay

"La raison de cette excursion au Kunsthaus pendant notre double leçon de français était une exposition spéciale: un hommage à Robert Delaunay, l’un des grands peintres français de l’art abstrait du début du vingtième siècle. Chacun de nous avait préparé un texte en français sur un tableau de l’exposition. D’abord il fallait trouver nos tableaux en groupe. Quand on les a trouvés chacun de nous a lu son texte à haute voix. Les deux autres membres du groupe devaient critiquer la description du tableau. Après, la classe s’est rassemblée et nous avons écouté une présentation très intéressante sur les couleurs. Mon avis personnel est que cette excursion était un grand succès et j’espère que nous aurons la chance de répéter une telle expérience!" (Nico)

Lien vers le compte-rendu du Kunsthaus

Chanson française: "L’ Aigle Noir" par Iona

"Un beau jour ou était-ce une nuit?" Iona a superbement interprété la chanson de la chanteuse populaire française Barbara lors de la fête du FGZ. Ecoute cette voix et Michelle qui l’accompagne au piano!

Lien vers la chanson «L’aigle noir»

 

Concours d’écriture

Chaque année en mars, ce concours d’écriture ouvert aux élèves avec français en seconde langue révèle de nouveaux talents prometteurs. Nouvelle, conte, lettre, à vos stylos! Léa a participé cette année: "Mon histoire s’appelle La chance. Elle raconte l’histoire d’une jeune fille, après la deuxième guerre mondiale, qui vit des moments heureux et tristes à la fois. Je serai très contente si vous lisez mon histoire."

Lien vers la nouvelle

Conseils de lecture d'élèves

Malin: le roman africain de Mariama Bâ: Une si longue lettre. Une femme raconte son expérience de la polygamie, le bon accueil qu’elle doit faire à la nouvelle jeune femme de son mari, son amour pour lui, les réactions de leurs enfants. J’ai eu le livre à l’examen de maturité!

Yannic: la nouvelle de Vercors: Le silence de la mer. Une histoire d’amour entre un officier nazi  fasciné par la culture de la France et une jeune Française. Super histoire écrite par un résistant pendant la guerre et très contestée à sa parution. Une de mes 5 lectures de maturité.

Léa: L’absente de Claire Mazard. C’est l’histoire d’une prof, Mathilde, qui part à la retraite. A dix-sept ans, elle a donné naissance à un bébé. Puisqu’elle ne pouvait pas s’en occuper, elle a accouché sous X et a abandonné sa fille. Mathilde écrit des lettres à cette fille qu’elle ne connaît pas encore et qu’elle va retrouver. Claire Mazard décrit les pensées et les sentiments d’une personne critique face à elle-même.

Katharina: J’ai quinze ans et je ne veux pas mourir, roman autobiographique de Christine Arnothy. Ce livre est le regard d’une adolescente durant la guerre. Christine se bat pour survivre lorsque Budapest est occupé par les Allemands durant la Deuxième Guerre mondiale. Elle et sa famille attendent enfermés de longues semaines dans leur cave que les Russes viennent les sauver. Le livre m’a beaucoup plu car il montre le courage d’une adolescente et sa volonté de ne jamais renoncer.

Settimana sociale: Alex a Lugano, Ticino

In Ticino, in confronto al resto della Svizzera, la gente è molto più calda e gentile. Quindi fare la settimana sociale in questo cantone mi ha dato molto sotto il profilo umano ed è per questo un’esperienza molto gradevole. Inoltre toccava un aspetto della socializzazione che coinvolgeva persone anziane e bambini. Alla Croce Rossa di Lugano, dove ho trascorso la mia settimana sociale, mi sentivo come in famiglia. Il mattino, prima ancora che arrivassero i bambini, c’era già un grande ambiente, si parlava e si rideva con gli altri volontari e impiegati. Giocare con i bambini mi scaldava il cuore, erano tutti così carini, facevano domande ed era così piacevole rispondere. All’ora di pranzo i bambini tornavano a casa ed era tempo per me di andare in mensa e passare il pomeriggio con gli anziani. Alcuni di loro avevano più bisogno d’aiuto di altri, poi c’erano certi che vedendo un giovane come me (a quel momento avevo compiuto appena 16 anni), erano un po’ intimiditi e a volte era difficile farmi accettare da loro. Però alla fine ho imparato così tanto da tutti. Le esperienze di cui raccontavano erano affascinanti, anche se spesso tirate alla lunga. Infine parlando di “famiglia” una volta che tutti gli ospiti se n’erano andati e tutto era pulito, non mancava mai l’occasione per una partitina o piuttosto partitona ultra competitiva di calcetto con tutto lo staff.

Viaje cultural: a Sevilla y Córdoba

Los alumnos de M4. del segundo año del “Freifach” estuvieron dos días en Sevilla descubriendo el Real Alcázar, el flamenco y disfrutando de un paseo en coche de caballos. También fueron a Córdoba donde visitaron la Mezquita-Catedral y apreciaron la convivencia de las tres culturas: cristiana, musulmana y judía.

Museo Rietberg: "Nasca. Peru –Auf Spurensuche in der Wüste"

Con motivo de la extraordinaria exposición "Nasca. Peru –Auf Spurensuche in der Wüste" en el museo Rietberg los alumnos del Freifach de las clases M3. y M4. tuvieron la oportunidad de conocer más de cerca una cultura precolombina altamente desarrollada.

Lehrpersonen Romanistik

{{user.lastName}} {{user.firstName}}

{{user.title}}
{{user.topics}}